Définition d’un EHPAD: une maison de retraite médicalisée

Définition de l’acronyme EHPAD

definition ehpad

EHPAD signifie Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, à ne pas confondre avec hepad, epad, ephad ou epahd. De par le caractère médical de ce type de bien, on voit régulièrement une autre erreur : Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes.

 

 Définition d’un EHPAD

ehpad médicalisée

Un EHPAD est une résidence de services, ayant obtenu un agrément préfectoral, permettant la gestion locative d’une résidence dans laquelle sont accueillies des personnes âgées dépendantes.

Les occupants sont des personnes dépendantes qui ne peuvent plus rester seules chez elles. Dans un EHPAD, ou le terme est souvent associé à une maison de retraite haut de gamme médicalisée, tout le «confort» est présent. Le locataire est le gestionnaire de la résidence via un bail commercial.

En effet, la restauration est assurée, tout comme l’entretien du linge ou les soins aux quotidiens. Un médecin coordinateur est présent durant les heures ouvrables et des infirmiers sont présents 24H/24H. Par ailleurs, les médecins des occupants restent leur médecin traitant, afin de faciliter les rapports avec l’équipe médicale sur place.

Dans ce cadre, un EHPAD répond à toutes les caractéristiques d’une maison de retraite, plus les services médicaux.

De plus, dans un EHPAD, tout est conçu pour pouvoir accueillir les familles des résidents et offrir à ces derniers un cadre de vie le plus agréable possible lors de leurs visites.

 

Principe de fonctionnement d’un investissement en EHPAD

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

  • EHPAD = Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes
  • L’ EHPAD est une résidence médicalisée spécialisée dans la DEPENDANCE
  • Différents corps de métier y travaillent : infirmières, médecins, cusinier, standardiste, direction
  • Pour exploiter un EHPAD, il faut l’agrément de l'ARS (Agence Régionale de Santé) et du conseil général
  • Une convention tripartite est signée pour 5 ans entre la maison de retraite, le conseil général et l'ARS