Investissement en EHPAD, un des placements les plus rentables du marché

La baisse des taux d’intérêts des livrets bancaires conjuguée à celle du rendement des fonds euros en assurance-vie a considérablement  redistribué les cartes en matière d’épargne en France.

Alors que les Français ont progressivement perdu confiance dans les marchés financiers – notamment depuis la crise de 2008 – l’investissement dans le secteur immobilier, jugé comme valeur sûre, séduit toujours plus.

En ce sens l’achat d’une chambre médicalisée au sein d’un EHPAD permet de résoudre plusieurs problématiques, de la quasi nullité de fiscalité sur les loyers encaissés à un risque faible, tout en procurant un rendement attrayant.

Investir en EHPAD : Les avantages

  • Baisse d’impôts jusqu’à 33 000 euros : grâce à la loi Censi Bouvard, vous avez la possibilité de réduire votre impôt sur le revenu à hauteur de 11% de la somme investie étalée sur 9 ans dans la limite de 300 000 euros.
  • Un marché contrôlé par l’Etat : le marché de l’EHPAD est encadré par l’Etat au travers de l’obtention d’un agrément, aucun risque de surproduction dans une localité aboutissant à une chute du taux d’occupation.
  • Un achat HT comme un professionnel : Vous récupérez la TVA au bout de quelques mois suivant la livraison du bien.
  • Un bail commercial très protecteur : les loyers sont garantis par le bail commercial. Le risque est porté par l’ensemble du réseau du gestionnaire et non par un bien. Il convient juste de faire attention à la qualité du gestionnaire et de son assise financière.
  • Rentabilité locative très attractive : la rentabilité actuelle est d’environ 4,5% net/HT à mettre en perspective avec des fonds euros qui rémunèrent à 2,5% brut.

VOUS SOUHAITEZ AVOIR PLUS DE DÉTAILS ?

CONTACTEZ UN EXPERT

Investir en EHPAD : un placement anti-crise

Le marché de l’EHPAD ne subit en rien la crise économique actuelle. En effet, la dépendance des personnes âgées et leur hébergement constitue un marché où la demande est bien supérieure à l’offre de manière structurelle. Au vu de la démographie et de l’allongement de la durée de vie aujourd’hui en France, il existe un manque considérable de lits dans ce type d’établissements. En ce sens, seulement 5 000 lits ont obtenu un agrément quand la demande avoisine les 15 000. Un investissement en EHPAD permet donc de profiter de l’évolution très positive de ce marché. Il s’agit dès lors de trouver un gestionnaire solide, qui vous garantira la perception de loyers sur une durée longue  grâce au bail commercial signé avec l’exploitant de la chambre d’EHPAD.

Comparaison avec les autres placements

Si l’on compare un investissement EHPAD avec un investissement en loi Pinel par exemple, un investisseur s’expose beaucoup moins au risque. En effet, en investissant en EHPAD vous signez un bail commercial avec un gestionnaire sur une période longue (entre 9 et 12 ans). Vous n’avez donc aucun souci de non-paiement des loyers durant toute la durée du bail. L’élément fondamental réside dans la qualité intrinsèque du signataire du bail commercial, à savoir la société de gestion de l’EHPAD. Investir en EHPAD est donc moins risqué que les autres placements immobiliers à condition que le gestionnaire soit de qualité.

De plus, ce placement est encadré par l’Etat, ce qui assure une garantie supplémentaire. Si l’on compare un investissement en EHPAD avec d’autres investissements du même type en LMNP ou LMP, il s’avère bien moins risqué et plus rentable que ses concurrents. En effet, les résidences de tourisme comportent un risque majeur de carence locative (par exemple un appartement à la montagne une année où il n’y a pas de neige). Les résidences d’affaires sont très exposées en temps de crise avec la contraction des budgets déplacements. Mais surtout, on peut aboutir à des phénomènes de saturation locale car rien n’empêche dans ces autres secteurs de voir un concurrent construire une résidence juste en face d’une autre, ce qui est impossible en EHPAD où l’obtention d’un agrément préfectoral est une condition préalable à la construction de celui-ci.