Quels sont les risques liés à un investissement dans un EHPAD?

Les risques liés à l’investissement en EHPAD sont plutôt limités, même si l’investissement sans risques et rentable n’existe évidemment pas.

 Le risque lié au gestionnaire de l’EHPAD           

 Le principal risque lié à ce type d’investissement est la faillite du gestionnaire de l’EHPAD. En effet, si l’organisme qui gère l’EHPAD doit déposer le bilan, vous ne recevrez bien entendu plus vos loyers mensuels, mais il y a aussi le risque que la résidence soit rachetée par un organisme n’ayant pas la volonté d’en faire un nouvel EHPAD, mais par exemple des logements. Dès lors, puisque la valeur d’un immeuble d’habitation est moins élevée que celle d’un EHPAD, votre investissement perdrait énormément de sa valeur.

C’est pour ça que la famille des 8 vous conseille d’investir dans des organismes reconnus comme DVD ou ORPEA

Un risque limité par l’agrément de l’Etat

Le fait que chaque création d’un EHPAD soit en amont subordonnée par l’agrément de l’Etat justifie le fait qu’il y a un réel besoin là où se situe l’EHPAD. Cela limite fortement le risque de non location des chambres qui pourrait conduire à la faillite de l’établissement.

 Un risque réduit par la structure financière de l’EHPAD

Il existe toujours un risque de perte de l’agrément EHPAD conduisant à un risque d’exploitation mais il est limité par la mutualisation des résidences du gestionnaire.

 Un marché secondaire peu organisé

Le seul désavantage (plutôt que risque) est que le marché secondaire des EHPAD est peu organisé. Néanmoins, un investissement en EHPAD se fait sur du long terme et les choses ne tarderont pas à évoluer.

Demandez conseil à la famille des 8 afin de mieux comprendre les EHPAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *