Un Ehpad, c'est quoi ?

E : Etablissement

H : d'Hébergement

P : pour Personnes

A : Agées

D : Dépendantes

Un EHPAD est une résidence de services, ayant obtenu un agrément préfectoral, permettant la gestion locative d’une résidence dans laquelle sont accueillies des personnes âgées dépendantes.

Elles comportent donc:

-des établissements médico-sociaux (maisons de retraite ou résidences-autonomie médicalisées)

-des unités de soins de longue durée

Les occupants sont des personnes dépendantes qui ne peuvent plus rester seules chez elles, l'EHPAD est souvent assimilé à une maison de retraite haut de gamme médicalisée. L'investisseur est lié au gestionnaire de la résidence via un bail commercial.

La restauration est assurée, tout comme l’entretien du linge ou les soins aux quotidiens. Un médecin coordinateur est présent durant les heures ouvrables et des infirmiers sont présents 24H/24H. Par ailleurs, les médecins des occupants restent leur médecin traitant, afin de faciliter les rapports avec l’équipe médicale sur place.

Dans ce cadre, un EHPAD répond à toutes les caractéristiques d’une maison de retraite, les services médicaux en plus.

De plus, tout est conçu pour pouvoir accueillir les familles des résidents et offrir à ces derniers le cadre de vie le plus agréable possible lors de leurs visites.

Comment ça marche ?

La création d'un Ehpad ne se fait pas comme ça, elle est soumise à l’accord du Président du Conseil général et du Préfet de département, ainsi qu’à la signature d’une convention tripartite. Cette convention, signée entre l’établissement, le Conseil général et l’Agence régionale de santé (ARS), est d'une durée de 5 ans.

Investir en Ehpad, c'est investir dans une chambre comprenant une salle de bain et du mobilier et qui sera occupée par une personne âgée en perte d'autonomie. C'est le gestionnaire de la résidence qui se charge de remplir les chambres et de verser les loyers, selon les termes d’un contrat de bail commercial.

En investissant dans un Ehpad, on devient un Loueur Meublé Professionnel (LMP) ou non-professionnel (LMNP). Le choix se fait selon le montant des recettes. En investissant en LMNP classique, en profitant de l’amortissement du bien sur une vingtaine d’années. Par ailleurs, Il est également possible d’investir en LMP classique, pour cela il faut présenter des recettes TTC supérieures ou égales à 23 000€ . De plus, ces recettes doivent être supérieures à la somme des revenus du foyer fiscal.